Newsletter

Événements à venir

Aucun évènement à venir!

Les représentants de la fédération internationale de MMA (IMMAF) et certains politiciens européens invités à l’UFC

7th April 2013

Ce samedi 6 Avril, s’est tenu à Stockholm (Suède), un meeting de la fédération internationale de MMA, l’IMMAF.  Formée il y a plus d’un an, la fédération a constitué un réseau de représentants nationaux de qualité à travers le monde et notamment  en Europe où on peut déjà noter l’implication de nombreux pays (Allemagne, Suisse, France,  Royaume-Uni, Norvège, Suède, Irlande..).

La fédération de MMA belge (anciennement Shooto & MMA Belgium), une des plus développées d’Europe, a rejoint avec enthousiasme la fédération internationale en tant que membre officiel depuis Mars 2013 et porte à présent le nom officiel de Belgian MMA Federation (BMMAF).

Lors de cette réunion, les progrès conséquents de la fédération internationale ont été soulignés ; reconnaissance et pour certains pays une intégration par le ministère des Sports, évolution de la reconnaissance par Sport Accord, relations avec l’UFC. Certains politiciens européens avaient fait le déplacement, mesurant l’ampleur de l’évolution de ce sport à travers le monde et concernés par la nécessité d’une structure de qualité.

En Belgique, les ministres des Sports ont également été invités à cet évènement. De par le mutisme du Ministère des Sports Wallons, nous avons étendu cette invitation à d’autres personnalités politiques. Nous avons reçu un bon nombre de retours positifs, contraints néanmoins de décliner l’invitation par faute de disponibilités, mais manifestant leur intérêt sur le sujet.

Nous sommes évidemment déçus du manque d’intérêt de Monsieur André Antoine (Ministre Wallon des Sports), mais nous restons convaincus que cette attitude ne peut être due qu’à une mauvaise compréhension du sport. Nous continuerons donc notre travail d’information vers le ministère des sports, plusieurs séances d’information seront organisées dans un futur très proche et nous espérons recevoir l’attention qui nous est due.

Après une après-midi de réunions, les représentants de l’IMMAF et les personnages politiques présents ont eu la chance d’assister à l’UFC qui se tenait le soir même au Globen de Stockholm. Sold-out en seulement trois heures, l’évènement avait rassemblé 15000 spectateurs dans l’une des plus prestigieuses salles de spectacle suédoises.

« En tant que fan depuis tant d’années, j’étais évidemment heureux de me trouver à quelques mètres de la surface de combat et de pouvoir vivre cet évènement de l’intérieur. En tant que président de la fédération belge, je suis également content qu’après tant d’années de travail, nous soyons enfin reconnus par ce qui deviendra indubitablement l’unique fédération de MMA au monde. Voir la fédération suédoise sanctionner l’évènement le plus important au monde, ne peut que faire rêver lors de l’arrivée de l’UFC en notre pays» Dit Ludo Boulvin.

Le MMA a un réel besoin d’encadrement et de reconnaissance. L’ignorer ou le bannir serait anti-démocratique vu la demande grandissante jour après jour en notre pays. De plus, une interdiction ne pourrait stopper l’engouement pour ce sport et favoriserait les organisations dépourvues d’une quelconque structure d’encadrement. 

 En Belgique, nous avons la chance de posséder une certaine avance sur bon nombre d’autres pays européens en termes d’encadrement. Nous sommes heureux de compter à présent parmi nous des représentants de qualité dans la partie nord du pays, nous permettant ainsi d’accentuer nos activités en Flandre et de répandre plus efficacement notre vision du sport sur tout le territoire.

Notre objectif est de regrouper tous les intervenants du MMA belge (pratiquants, organisateurs, entraîneurs) sous une structure démocratique et équitable pour tous. Nous persévérerons dans le travail que nous exerçons depuis maintenant bientôt 8 ans et continuerons à propager les valeurs véhiculées par les sports de combat, souvent méconnues et préjugées chez nous. Les objectifs sont nombreux (Équipe nationale, développement pédagogique, reconnaissance par les autorités…) et nous sommes conscients que ces buts ne pourront être atteints qu’ensemble, nous appelons donc au regroupement et à la solidarité afin d’apporter à tous nos adhérents la structure qu’il leur est nécessaire.

 

BilerChildrenLeg og SpilAutobranchen